Après une année de confinement, sans sortie, et avec un masque comme compagnon de tous les jours, votre peau a besoin de soleil. Si vous rêvez de soleil, ne vous jetez pas sous les premiers rayons sans avoir protégé votre peau contre les effets néfastes du soleil. Et choisissez bien votre crème solaire : protégez votre peau mais protéger aussi l’environnement et les fonds marins.

La crème solaire, un geste indispensable dès les premiers rayons du soleil.

Il est utile de rappeler que la crème solaire est un geste indispensable dès l’arrivée des premières journées ensoleillées. Elle protège la peau des UVA et des UVB et ne doit pas être appliquée qu’à la plage ou pendant les vacances mais dès lors que votre peau est soumise de manière prolongée aux rayons du soleil.

Les UVA détruisent les fibres de collagène et d’élastine, ce qui a pour conséquence la perte de tonicité et votre peau et le vieillissement cutané.

Les UVB, responsables des brûlures et coups de soleil, sont mauvais pour la peau car pouvant être responsables de certains cancers de la peau.

La crème solaire, un danger pour l’océan.

Oxybenzone, octinoxate, oxyde de zinc … kesako?

L’oxybenzone est utilisé dans les crèmes solaires car il absorbe les UVA et UVB, protégeant ainsi la peau des effets néfastes du soleil. L’oxybenzone est suspecté d’être un perturbateur endocrinien et est reconnu pour être néfaste pour les fonds marins. Il fait disparaitre les coraux et constitue donc une menace pour les barrières de corail.

L’octinoxate (ou ethylhexyl methoxycinnamate) est utilisé dans les crèmes solaires car il s’agit d’un filtre organique qui absorbe les UVB et améliore la texture et l’aspect des produits cosmétiques (limite le coté gras et le coté collant de la texture). L’octinoxate est lui aussi suspecté d’être un perturbateur endocrinien et est reconnu pour faire blanchir les coraux.

L’oxyde de zinc est utilisé dans les crèmes solaires pour ses propriétés protectrices et réflectrices des rayons UVA et UVB. Il permet également de purifier et apaiser la peau. L’oxyde de zinc utilisé sous forme de nano-particules est sûr pour la santé des Hommes mais a un impact défavorable sur l’environnement aquatique.

Il existe une longue liste de produits controversés et néfastes pour l’environnement aquatique: octocrylène, homosalate, dioxide de titane et filtres solaires ont tous un impact défavorable sur l’environnement aquatique.

Mais depuis peu, l’octocrylène est sous les feux des projecteurs. Ingrédient bien connu pour ses effets néfastes sur l’environnement, il est toxique pour le milieu aquatique, peu biodégradable et se retrouve souvent dans les organismes vivants, mettant leur vie en danger. Récemment, une étude publiée par la revue scientifique Chemical Research in toxicology a mis en exergue l’évolution de l’octocrylène en benzophénone, nom savant qui est un composé à risque pour l’Homme puisque connu comme cancérigène et perturbateur endocrinien.

Il est donc essentiel pour le consomm’acteur d’être responsable dans le choix de ses produits solaires en sélectionnant non seulement des produits protégeant sa peau mais également des produits limitant leur impact sur l’environnement.

Aussi, si l’octocrylène est un filtre très utilisé dans les produits solaires, La Beauté Française privilégie les marques qui n’utilisent pas d’octocrylène dans leur formule et facilite la sélection pour les acheteurs professionnels avec le « no list La Beauté Française » que vous retrouverez facilement sur notre site.

Des produits sans ingrédients controversés

solaire Soleil Noir

Soleil Noir est la marque des 40-60 ans, et celle du film des bronzés. Des textures addictives tant par le coté sensoriel et non gras des huiles que par la fragrance à la fleur de frangipanier qui évoque immédiatement le soleil. Cette marque a traversé les années et a su se réinventer en gardant ce que toute une génération a connu : packs dorés, petits pots de crème inspirés des pellicules photos, …. Notés 100/100 sur la plupart de ses produits solaires par votre applications favorite, Soleil Noir dispose d’une large gamme de produits solaires qui permet de se prémunir des coups de soleil tout en bronzant. La marque vous recommande d’adapter votre niveau de protection en fonction de la saison et de l’heure de la journée. Ainsi, d’avril à juin, vous pouvez utiliser un indice à plus faible protection qu’en juillet et aout. Vous pourrez ainsi bronzer progressivement en ayant le plaisir de prendre des couleurs dès le printemps !

solaire MIDI 12

Et la dernière-née des protections solaires française s’appelle Midi12. En développant sa marque, Aurélie ne souhaite plus que les consommateurs aient à choisir entre efficacité, sensorialité et respect de la planète. Avec une approche in & out, la fondatrice de Midi12 propose des compléments alimentaires, une huile 100% naturelle qui prépare la peau au bronzage et la répare, et deux protections solaires en SPF 30 et SPF 50 dans des packaging éco-conçus.

Alors ne vous privez pas de soleil, vous en avez besoin pour prendre votre dose de vitamine D pour vos os, vos dents et votre santé.
Réduisez votre temps d’exposition au soleil; 15 minutes par jour seraient suffisants pour prendre tous les bienfaits du soleil, portez un chapeau et limitez votre exposition pendant les périodes les plus critiques, entre 11h et 16h l’été.
Choisissez des crèmes adaptés à votre peau, des crèmes sans ingrédient néfaste, pour l’Homme comme pour l’environnement.

Faites confiance à vos magasins pour sélectionner sur la @La Beauté Française vos marques de solaires engagées : Soleil Noir, Midi12 mais aussi Ouate et sa brume solaire 50 pour les plus jeunes et Respire !

Préparez bien vos vacances et pensez à la planète !

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire